- Voyage Islande-France - Elevage La Route des Bois 2014

Voyage Islande-France - Elevage La Route des Bois 2014

Elevage La route des Bois
Aller au contenu

Menu principal :

Voyage Islande-France

Nos élevages > Plus

L'importation de chevaux islandais.

Pour importer un cheval d'Islande, il faut bien réfléchir avant toute décision et prendre conscience que le cheval que l'on achète quitte son pays natal mais ne pourra plus jamais reposer ses sabots sur cette terre qui l'a fait naître et grandir.

Voici les étapes que nous avons suivi pour importer nos deux premières juments islandaises,
Birta frá Djúpadal et Blíða frá Þverá II.

Tout d'abord, nous nous sommes intéressés aux différents élevages en Islande, afin de voir les chevaux islandais disponibles à la vente, les prix et le type de cheval islandais que nous voulions pour notre élevage. Il ne faut pas hésiter à négocier les prix des chevaux car à cela s'ajoute le côut de l'importation. Il y a différentes catégories de prix.

Nous avions vu une photo d'une poulinière et sa pouliche qui venait de naitre et celle ci nous a décidé à nous lancer dans cette merveilleuse aventure. Nous avons donc contacté l'élevage pour obtenir plus d'informations sur ces deux juments. Nous avons créé de très bons liens d'amitié avec ces personnes qui nous ont aidé dans ce projet. Nous avons effectué plusieurs démarches pour obtenir le maximum d'informations mais malheureusement il y a très peu de personnes en France qui ont importé directement un cheval islandais depuis l'Islande.

Il y a plusieurs choses auxquelles nous avons porté attention. N'étant pas directement sur place pour choisir notre équidé,
les éleveurs nous ont trés gentillement fait une vidéo de la mère avec sa pouliche, ainsi nous avons pu les découvrir un peu plus.
Nous avons également regardé la généalogie à partir du Worldfengur afin de mieux les connaitre. En correspondant avec les éleveurs, nous avons appris l'histoire passée de notre poulinière.

Pour le voyage, les éleveurs nous ont conseillé un transporteur qu'ils connaissent et avec qui nous avons pris de bons contacts.
Une semaine avant le départ, le transporteur s'est chargé d'aller chercher nos juments à l'élevage où elles vivaient, et de les garder quelques jours dans ses écuries, près de la capitale Reykjavik, avant de prendre l'avion.

La veille du départ, une visite vétérinaire est obligatoire pour chaque cheval qui part. Un contrôle d'identité et de santé est effectué et un passeport équin est établit pour le voyage du cheval. Chaque cheval voyage grâce à un numéro qui lui est tondu dans les poils ou inscrit sur son licol. A savoir également que tout équidé importé doit être obligatoirement pucé et donc si besoin une puce est implantée lors de cette visite de départ. Les poulains peuvent voyager dès l'âge de 4 mois et les poulinières pleines font en général le voyage dans les 90 premiers jours de gestation, mais ceci reste une indication. Pour les autres chevaux islandais, ils peuvent voyager quand vous le souhaitez. Attention toutefois au climat, il est préférable d'importer un cheval islandais en france en saison froide ou début de printemps.Vous évitez ainsi que votre cheval ne soit agressé par les insectes qu'il ne connait pas en Islande.

Le jour du départ, le transporteur s'est chargé de conduire nos juments à l'aéroport de Keflavik. Elles ont été installées dans des conteneurs spéciaux et accompagnées par des grooms, afin de s'assurer du bien être des chevaux pendant toute la durée du vol.
Notre pouliche Blíða étant encore sous sa mère lors du voyage, elles ont été installées ensemble dans le même box, évitant ainsi plus de stress.

Arrivée à l'aéroport de liège, les chevaux sont placés dans différents paddocks comme vous pourrez le voir dans le film ci dessous.
Une visite vétérinaire à l'arrivée recontrôle l'identité et l'état de santé du cheval pour pouvoir les libérer aux propriétaires ou aux transporteurs chargés de les livrer aux propriétaires.

Dans le film ci-dessous, vous pourrez suivre une partie du voyage de nos juments,
depuis l'aéroport de Liège en Belgique où elles sont arrivées,
jusqu'à leur nouvelle maison en Normandie.

Importer son cheval islandais nécessite un côté administratif qu'il ne faut surtout pas négliger. Il est important que l'éleveur vous envoie un contrat de vente pour votre futur cheval islandais avec le prix en couronne islandaise ISK ou en euros.

Pour le transport et le voyage de votre cheval, c'est le transporteur qui se charge d'organiser le côté administratif. Vous devez régler la facture qu'il vous envoie et qui comprend:
- le transport depuis l'élevage jusqu'à son écurie,
- le transport de l'écurie du transporteur jusqu'à l'aéroport de Keflavik,
- la visite vétérinaire et éventuellement la pose de transpondeur,
- l'eau et la nourriture pour votre cheval,
- le travail du transporteur,
- le billet d'avion de votre cheval,
- l'établissement de tous les papiers nécessaires au voyage.

A son arrivée à l'aéroport, votre cheval vous est remis avec son passeport équin, son certificat vétérinaire, une déclaration de dédouanement et un droit d'entrée dans le pays.
Il vous faut vous acquitter de la facture de l'aéroport comprenant:
- les services vétérinaires à l'arrivée,
- les frais de manipulation de votre cheval par le personnel (sortie de l'avion et installation en box),
- l'eau et la nourriture pour votre cheval,
- le travail du personnel,
- les frais de dédouanement,
ainsi que les frais de TVA (qui sont calculés sur la valeur d'achat des chevaux, le vol aérien et toutes les prestations et services payés pour son importation).

Une fois chez vous, en France, il vous faut prendre un rendez vous avec votre vétérinaire équin pour remplir un formulaire de signalement et d'identitification de votre cheval afin de pouvoir l'enregistrer aux haras nationaux.
Le principe de ce document est simplifié et il suffit au vétérinaire:
- de cocher la case "importé" en haut du formulaire,
- d'indiquer le sexe et la couleur de robe du cheval,
- de lire la puce et d'inscrire le numéro à l'endroit prévu dans le formulaire,
- et de vérifier la conformité du signalement existant par rapport au cheval présenté.
Le feuillet blanc de ce document, accompagné du chèque (correspond au montant de l'enregistrement et de l'immatriculation au SIRE), et du passeport équin de votre cheval, sont à envoyer dans les 8 jours aux haras nationaux.
Le feuillet rose du document vous constitue une attestation provisoire d'identification de votre cheval valable pendant 3 mois.

Si vous avez le projet d'importer un cheval islandais depuis son pays d'origine,
nous pouvons vous aider à réaliser cette aventure.
N'hésitez pas à nous contacter,
nous vous indiquerons des personnes compétentes et des adresses utiles
pour l'importation (éleveurs islandais, transporteurs...)
et si vous le désirez nous pouvons nous charger d'une partie de l'importation de votre futur cheval avec vous.

 
Yannick et Xavier JULIEN 800 route des bois 76116 Saint Aignan sur Ry Email: elevage.laroutedesbois@orange.Fr
Retourner au contenu | Retourner au menu